SKIN SCIENCE / Home / Posts / Protégez votre peau : les signes à ne pas négliger

Alumier Skin Experts / May 10, 2019

Protégez votre peau : les signes à ne pas négliger

En ce mois de sensibilisation au mélanome, nous voulions examiner de plus près cette forme grave de cancer de la peau. Pour se protéger du soleil, la logique veut que l’on protège sa peau exposée contre les rayons UVA et UVB nocifs du soleil, car les expositions répétées peuvent causer diverses formes de dommages cutanés, y compris un développement de mélanome. Savez-vous cependant que même une peau non exposée peut développer un mélanome ?

Qu’est qu’un mélanome ?
Parlons un peu du mélanome. Il s’agit de l’une des formes les plus graves de cancer. La mélanine, qui est le pigment de votre peau, est produite par les cellules appelées mélanocytes. Le mélanome survient lorsque ces cellules deviennent cancéreuses.

Le mélanome se distingue des autres formes de cancer, car il est visible à l’œil nu. Selon l’association Réseau mélanome Canada, les hommes sont plus susceptibles de présenter des mélanomes sur le dos, le tronc ou la tête, tandis que les femmes sont plus susceptibles d’en avoir sur les bras et les jambes. Le mélanome peut facilement métastaser dans d’autres parties du corps une fois qu’il atteint le derme, la couche épaisse située directement sous l’épiderme (couche supérieure de votre peau).

Le mélanome est l’un des cancers se répandant le plus rapidement au monde. Rien qu’au Canada, les cas de mélanome ont triplé au cours des 30 dernières années. Si le mélanome est détecté tôt, le taux de survie peut être élevé.

Comment survient le mélanome ?
La principale cause du mélanome provient des rayons UVA et UVB du soleil, ou des UV provenant de sources artificielles comme les cabines de bronzage et les lampes solaires. L’utilisation précoce des cabines de bronzage (avant l’âge de 35 ans) peut augmenter la probabilité d’attraper un mélanome de 75 %.

Il est impératif de vérifier régulièrement les grains de beauté. Une personne possède en moyenne 10 à 50 grains de beauté sur le corps. Une personne possédant une centaine de grains de beauté a donc plus de risque de développer un mélanome.

Les antécédents familiaux jouent également un rôle. Si vos parents, vos frères et sœurs ou vos enfants ont développé un mélanome, vous présentez davantage de risque d’en attraper un.

Le teint a aussi un lien. Le mélanome est vingt fois plus fréquent chez les personnes de type caucasien dont la peau, les cheveux et les yeux sont clairs, comparativement à ceux dont le teint est plus foncé. Quel que soit votre teint, il est néanmoins essentiel d’appliquer une crème solaire à large spectre, car le mélanome ne fait aucune discrimination d’âge, de sexe ou de teint.

Nuageux, mais pas sans UV
Il est important de noter qu’un temps nuageux ne signifie pas que vous courez moins de risques d’être exposé aux rayons UV. Les rayons UV parviennent jusqu’à nous mêmes par temps nuageux, pluvieux et neigeux. Le temps neigeux est particulièrement risqué, car le caractère réfléchissant de la neige augmente l’exposition de la peau non protégée aux rayons UV.

Voici quelques statistiques de Réseau mélanome Canada :
– Un coup de soleil double le risque de mélanome.
– Le mélanome est l’un des types de cancer les plus courants chez les personnes âgées de 15 à 29 ans.
– Dans les années 1930, le risque de contracter un mélanome dans une vie était de 1 sur 1 500. Aujourd’hui, il est de 1 sur 63.
– En Amérique du Nord, une personne meurt d’un mélanome toutes les heures.
– Plus de 1 200 Canadiens meurent du mélanome chaque année.

Mélanome et peau non exposée
Comme indiqué plus haut, le mélanome peut tout aussi bien se développer sur une peau exposée que dans les zones peu ou pas exposées aux rayons UV.

Les zones non exposées dont le pigment est plus clair sont également sujettes au mélanome (bouche, vagin, plante des pieds, paumes des mains, sous les ongles).

D’après les résultats publiés dans le Journal of American Academy of Dermatology, les mélanomes apparaissant sur les zones de la peau peu ou pas exposées au soleil sont plus fréquents chez les Asiatiques, les Philippins, les Noirs, les Indonésiens et les populations autochtones d’Hawaï.

Protégez votre peau tout en préservant le récif corallien
Dans l’esprit du Mois de la Terre, ce petit détail arrive à point nommé : Saviez-vous que les filtres UV chimiques, souvent présents dans les crèmes solaires, contribuent au blanchiment des coraux et finissent par détruire les récifs coralliens ?Les crèmes solaires AlumierMD contiennent uniquement des filtres solaires minéraux et physiques qui ne nuisent pas au récif corallien.

Ce que vous pouvez essayer :
Quel produit : Crème hydratante transparente FPS 40 non teintée/teinte polyvalente
Type de peau : sèche/normale/mixte
Pourquoi : Dynamisée par l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane (de puissants ingrédients anti-UV), elle possède également la capacité hydratante de la vitamine E. Cette crème solaire à large spectre contient également des antioxydants anti-radicaux libres, dont la vitamine C stable, le resvératrol, l’extrait de pépins de raisins et le glutathion. Vous pouvez aussi troquer votre fond de teint contre la version teintée de la crème hydratante transparente pour donner à votre peau un teint éclatant de santé.

Quel produit : Crème hydratante mate FPS 40 Ivoire/Sable/Ambre
Type de peau : normale/mixte/grasse
Pourquoi : Outre l’oxyde de zinc et l’oxyde de titane, elle contient également des antioxydants comme la caféine, la silybine et l’extrait de renouée. Cette formule est spécialement conçue pour hydrater et rendre la peau lisse, tout en absorbant le surplus d’huile pour une finition mate. Les nouvelles microbilles teintées fondent sur la peau, créant un bel éclat et une teinte transparente. Troquez votre fond de teint pour la version teintée afin d’obtenir un teint resplendissant.

Quel produit : Crème protectrice claire FPS 42 à large spectre
Type de peau : normale/mixte/grasse
Pourquoi : Cette crème solaire ultralégère et qui sèche rapidement contient de l’oxyde de zinc et du dioxyde de titane pour vous protéger des rayons UVA et UVB nocifs. La niacinamide qu’elle contient apaise les rougeurs de la peau, tandis que l’hyaluronate de sodium donne à la peau l’hydratation dont elle a besoin.

Assurez-vous de toujours avoir de la crème solaire sur vous et surveillez votre peau. Plus le mélanome est détecté tôt, plus le taux de survie sera élevé. N’oubliez donc jamais de protéger votre peau du soleil !

Leave a Reply

Next Article

Often mistaken for acne, eczema or an allergic reaction, rosacea is the chronic inflammation of the skin, which leaves a reddish appearance. Even though there are treatments available to help soothe the…